BOSNIA * lavis d'encre

Publié le 13 Janvier 2010

Bosnia.jpgCe dessin date du temps de la guerre de Bosnie. Les images des colonnes de réfugiés misérables, traînant les quelques objets ramassés à la hâte (que peut-on emporter de toute une vie?...) m'ont bouleversée : j'avais l'impression que ça se passait chez moi, là-bas; mêmes maisons, mêmes têtes, mêmes habits...

Rédigé par Flora

Publié dans #images

Repost 0
Commenter cet article

bernard moutin 18/01/2010 23:08


tu dessines trop bien flora


Flora 19/01/2010 10:02


Merci pour le compliment, Bernard, toi qui sait tant ce que veut dire bien dessiner!


André 16/01/2010 11:23


La détresse de ces réfugiés est poignante ! On devrait retenir la leçon et pourtant ...
@+


Flora 16/01/2010 12:23


On ne retient jamais la leçon... Du moins ceux qui allument les feux!
Merci de ta visite, André. 


José Le Moigne 14/01/2010 00:30


C'est magnifique d'humanité et en parfaite corrélation avec ce qui se passe à Haïti aujourd'hui. Pour moi, bien-sûr ...
Amitiés
José


Flora 14/01/2010 10:37


Sauf que ce "tremblement de terre-là" a été purement l'oeuvre des hommes... 
Ce bout d'île qu'est Haïti ne cesse d'être frappé par des coups durs et répétés : les esprits superstitieux ne manqueront pas d'y trouver leur explication...
Amicalement : flora 


nina d'istanbul 13/01/2010 23:22


bonsoir je viens jsutement d'aller voir une superbe expo à istanbul "lumières et ombres aux balkans" je t'envoie le lien en turc mais les hotos sont là!
http://www.fotopya.com.tr/fotopyamagdetay.aspx?id=967
bonsoir d'istanbul


Flora 14/01/2010 10:33


Bonjour, chère Nina. Merci pour le lien, j'ai aussitôt regardé les magnifiques photos sur l'affiche. Et puis, il me reste quelques miettes de vocabulaire turc, au bout de 20 ans... Et la nostalgie
est toujours là.


Mu 13/01/2010 21:25


Bonsoir Chère Flora,
un dessin plein de réalité, une encre comme du sang qui dit mort et vie.
Je t'embrasse,
Bonne soirée à toi,
Mu


Flora 14/01/2010 10:29


Merci, ma chère Mu. Les images que nous voyions suscitaient des tensions dramatiques et de chocs émotionnels.
Bonne journée parisienne à toi.