Migrations

Publié le 7 Novembre 2013

Migrations

J'ai beaucoup déménagé dans ma vie; parfois, d'un pays à l'autre, traversant non seulement le rideau de fer, mais aussi la Méditerranée. Jeune, j'ai vécu ces changements comme le commencement d'une nouvelle étape, la possibilité d'ouvrir une page blanche, de corriger les ratages.

Cela fait 22 ans que j'habite cette maison, dont sept désormais seule. On dit que les murs des maisons absorbent les ondes puissantes des joies et des drames qu'ils enferment. Un jour, un visiteur, habitué à la compagnie des fantômes, s'est arrêté net sur le seuil, prétendant que mon couloir était si "habité" qu'il était incapable d'y entrer… Bon, en ces cas, je retiens mon sourire pour ne pas froisser la conviction intime de certains. Après tout, chacun a le droit de croire ce qu'il veut, ce qu'il peut ou ne rien croire du tout...

Pour ma part, je pense que c'est plutôt notre mémoire qui est peuplée de fantômes et nous ne faisons que projeter le souvenir des bonheurs et des drames liés à un objet ou à un recoin de la maison qui ressusciteront, intact ou apaisé, l'émotion vécue...

S'en aller, c'est quitter ces supports matériels de la mémoire et rendre nos souvenirs de plus en plus évanescents.

La question d'un nouveau déménagement fait son apparition, me poussant vers une "station" inédite qui sera sans doute la dernière… Nouvelle étape qui me modifiera aussi, à coup sûr.

Sans mon jardin et mes rosiers...

Rédigé par Flora bis

Publié dans #réflexion

Repost 0
Commenter cet article

Dominique 09/11/2013 23:54

Je reprends seulement contact après tant de changements. Ton écriture garde toujours son enchantement. Quelques mots, quelques phrases et tu éveilles en nous tout un ensemble d'émotions. Merci...
Mais que veut dire: "La question d'un nouveau déménagement fait son apparition," ? Bises Dominique

flora 10/11/2013 10:59

Merci de ta visite, Dominique! Et merci de ton appréciation que je sais sincère.
Le spectre du déménagement, quitter la maison pour un appartement apparaît régulièrement depuis 7 ans, avec plus ou moins d'acuité, selon les saisons (chauffage) et les années qui s'accumulent...

Arthenice 08/11/2013 19:24

Flora très touchant ce texte qui résonne en moi. Beaucoup de changements de lieux depuis ma plus tendre enfance aussi, 20 ans passés dans ma maison actuelle...Concernant l'atmosphère des maisons, quand j'arrive dans une demeure pour la première fois, je peux ressentir un très grand malaise mais aussi un bien-être particulièrement inexpliquable selon les endroits. Comment expliquer toute cette palette d'émotions, j'avoue ne jamais avoir trouvé d'explication mais peut-être avez-vous raison...

flora 08/11/2013 19:49

Merci de ta visite, chère Arthenice. Je n'arrive pas à croire à des "entités" comme on dit, et je ne veux surtout pas y croire! La réalité est déjà assez éphémère, sans qu'on y ajoute l'au-delà… Quant à nos ressentis à l'arrivée dans une maison, c'est peut-être la projection de nos références et leur confrontation avec l'inconnu sur place… J'avoue que je n'ai que des interrogations.