Françoise Héritier : Le Sel de la vie

Publié le 16 Juillet 2012

419rGxAgj8L. SL500 AA300 C'est un petit livre d'à peine 90 pages et il se retrouve parmi les meilleures ventes depuis des mois, faisant un clin d'oeil à des mastodontes à chiffres de la jungle éditoriale! Moi-même je l'ai découvert dans l'émission de François Busnel, "La Grande Librairie". Cette émission, entre parenthèses, commence à asseoir son statut, bien mérité, d'émission littéraire populaire et exigeante, ce qui faisait défaut depuis Bernard Pivot. Je pense avoir compris la raison de son succès (et celle des tentatives avortées jusqu'ici): Busnel aime les écrivains, tout comme son illustre prédécesseur, et il les considère avant tout comme un lecteur averti et non pas leur concurrent...

   Françoise Héritier est une scientifique, anthropologue, professeur honoraire au Collège de France, élève de Claude Lévi-Strauss. Cette petite femme de près de 80 ans, pétillante d'esprit, nous livre une "fantaisie", comme elle la définit, écrite entre le 13 août et le 10 octobre 2011, sous forme de lettres adressées à un ami. C'est quasiment une seule longue phrase, une énumération sans début ni fin, "de sensations, de perceptions, d'émotions, de petits plaisirs, de grandes joies, de profondes désillusions,  parfois... Il faut voir dans ce texte une sorte de poème en prose en hommage à la vie."

   Dans cette énumération en infinitif impersonnel, le portrait de l'auteur se dessine toutefois en filigrane, sa sensualité, son appétit de vivre, sa sensibilité qu'elle partage avec nous, en les élevant au niveau universel. Un extrait (le choix est très difficile!): "... attendre à la terrasse d'un café, se dire qu'il faudrait faire de la gymnastique, penser parfois à respirer profondément, mettre à plat un trombone, monter à la main une mayonnaise ou des oeufs en neige, découvrir un fruit exotique délicieux, se remémorer les patois de son enfance ou des proverbes ou des savoirs, utiliser des mots justes qui surprennent, boire quand on a très soif, n'avoir jamais honte d'être soi..." Je pense que nous pourrions tous dresser notre liste jamais exhaustive, laissant libre cours à l'association des souvenirs. Car nous ne sommes pas seulement des êtres sociaux mais aussi des réceptacles d'émotions imprégnées. Elles ont contribué à construire l'être sensuel et émotionnel que nous sommes devenus. Le Sel de notre vie... Que serions-nous sans cet ingrédient essentiel?...

Françoise Héritier: Le Sel de la vie éditions Odile Jacob 2012

 

Rédigé par Flora bis

Publié dans #Les mots des autres

Repost 0
Commenter cet article

fbd 19/07/2012 16:53

je le note dans ma liste de livres à me procurer…

Flora bis 21/07/2012 08:19



Il est en vente partout et part comme des petits pains... Moi-même, je l'ai offert plusieurs fois!



Martine 17/07/2012 11:26

Je m'en vais le chercher de ce pas...merci, Flora.
Quant à moi, je vous offre ce petit proverbe "light" lu sur une carte postale..."Sans sucre, la vie manque de sel"...et vu notre météo, je reprendrais bien un bout de chocolat..

Flora bis 18/07/2012 12:09



Je crains que la tentation reste grande!... 


Ce petit livre délectable, je l'ai déjà offert plusieurs fois! On a vraiment envie de partir à la pêche des souvenirs et d'écrire, pour soi, sa propre liste!


Merci de la visite, Martine.