"Pépites d'or et vieille lavande"...

Publié le 14 Juin 2012

DSCN0731 Que font deux soeurs dans la maison de leur enfance, au retour du cimetière où elles viennent d'assister à l'enterrement de leurs parents?...

   Après une première expérience il y a un an où, tremblante de trac, j'ai "lâché" mon premier texte sur scène, dans la brillante interprétation de Richarda, je récidive cette fois-ci avec un dialogue entre deux personnages. J'avais envie d'expérimenter cette technique: la confrontation entre plusieurs personnes, à travers ce qu'elles se disent, sans descriptions ou analyse psychologique, rien que par ce qu'elles disent et la façon dont elles le font... Tentative excitante à l'avance! Dès le début, j'ai pensé à mes deux interprètes, j'écrivais, je rajustais les répliques en les imaginant jouer... Je me sentais comme la couturière devant son mannequin d'essayage... Cependant, je me suis refusé d'assister aux répétitions: du moment que vous confiez votre texte à ceux qui le feront vivre, il doit pouvoir vous échapper!

   Après deux représentations, je suis très contente! Le public en a l'air aussi... Deux autres soirées suivront encore; j'essaierai de reprendre quelques photos de meilleure qualité!

Rédigé par Flora bis

Publié dans #réflexions

Repost 0
Commenter cet article

fbd 20/06/2012 12:14

ah oui, pour répondre à ta question, je ne pourrai pas aller à Milan malheureusement

Flora bis 21/06/2012 17:01



Quel dommage! Mais l'essentiel c'est que tes tableaux te représentent!



fbd 20/06/2012 12:13

ce doit être très émouvant, d'entendre tes mots jouer sur scène! et quelle aisance de conjuguer ainsi écriture et théâtre!

Flora bis 21/06/2012 16:58



Oui, le trac et l'émotion sont à leur comble! L'écriture théâtrale est différente... Il faut sans cesse se mettre dans la peau des différents personnages: que répondraient-ils à tel ou tel
moment? Et ce qu'ils disent doit rester "dicible" sur scène, pas trop "littéraire"...



Litteratus 16/06/2012 17:37

Ce doit être bien troublant de voir ses propres mots dans la bouche de deux acteurs : un moment exceptionnel.
Le sujet de cette pièce ne peut que trouver des résonances en nous. Dîtes-nous en plus sur ces deux sœurs dans leur deuil...

Flora bis 16/06/2012 19:54



Vous avez raison, chère Litteratus: troublant!...



JML 14/06/2012 14:43

Très heureux de ta réussite...La prochaine fois, préviens plus à l'avance que nous puissions venir...

Flora bis 14/06/2012 16:07



Merci! Je n'y manquerai pas! Ce n'est pas les envies qui manquent mais la sérotonine, par ici, où le printemps et l'hiver se confondent...