Oeuvre de Gilbert * La Trilogie Armstrong (inédit et inachevé) 10.

Publié le 19 Janvier 2010

   Séverine est moins douée que moi pour les langues étrangères. Les guillemets la rassurent. A la sortie de l'hôpital, elle fait des pirouettes et des sauts périlleux, comme la gymnaste qu'elle fut, dans son enfance. Je pourrais lui montrer qu'elle avance sur un fil, funambule fragile. Je préfère profiter de sa bonne humeur retrouvée, entretenir l'espoir et fêter l'événement dans un salon de thé. Le cancer favorise les relations de couple. J'ai bien fait de ne pas choisir une crise cardiaque.
   Le soir, coup de téléphone d'Edouard. Une heure s'égrène, le double du tarif habituel. Une étudiante aux yeux bleus se passionne pour les paradoxes temporels. Elle propose de consacrer son mémoire de maîtrise à "la dialectique du rationnel et de l'irrationnel dans les récits de voyage dans le temps". Quelques exemples sont déployés. Une machine temporelle tombe en panne au moment du retour. Le chrétien acharné qui l'avait empruntée pour démonter la véracité des Evangiles se fait crucifier à la place de Jésus dont il a découvert qu'il était mongolien...
   Au détour du temps, Edouard m'explique qu'il a souscrit une assurance-vie. L'affaire du siècle que seul un esprit subtil pouvait détecter. Lui qui exige toujours de ses étudiants le mot précis, pourquoi parle-t-il d'assurance-vie ? C'est de mort qu'il s'agit.
   J'ai cherché "myélome" dans mon "Petit Robert". Il n'y est pas. Je ne suis pas malade !
 

Rédigé par Flora

Publié dans #Gilbert

Repost 0
Commenter cet article

fbd 26/01/2010 17:56


Je suis toujours fascinée par les réflexions de Gilbert…


Flora 27/01/2010 09:40


Merci, Françoise. Cela me fait très plaisir.


kinzy 24/01/2010 02:02


Merci Flora de nous l'offrir pour que nous puissions l'aimer en retour.C'était un grand Monsieur!

Mes amitiés.


Flora 24/01/2010 20:43


C'est moi qui vous remercie, Kinzy, pour votre attention et votre intérêt. Pour moi, c'est un grand plaisir.
Bien à vous : flora 


kinzy 23/01/2010 20:05


Bonjour Flora
Qui est Gilbert? il m'arrive de le lire en cachette.


Flora 23/01/2010 20:18


Bonjour, chère Kinzy,
Gilbert Millet est (était) mon mari pendant 33 ans... Il m'a quittée le 7 juillet 2006, pour mourir à 56 ans, après avoir écrit plusieurs livres (romans, recueils de nouvelles, pièces de théâtre,
essais) qui l'ont beaucoup aidé à défier la maladie et la mort...
Merci de le lire en cachette! Mon but, en publiant ces extraits de ses livres, est de le prolonger au-delà de la mort. 


Bottle 22/01/2010 17:34


Si on part du principe que l'assurance est une certitude ,une garantie formelle c'est effectivement un vocable qui s'associe mieux à la mort qu'à la vie.....


Flora 23/01/2010 12:47


C'est même la seule vraie garantie...!


La Merlinette 21/01/2010 23:44


seul Gilbert peut associer "paradoxe temporel"
et "myélome"...


Flora 22/01/2010 11:30


Et toi, tu es parmi les rares femmes à t'intéresser à la science-fiction! Une piste supplémentaire...