Nana * sanguine (1999)

Publié le 21 Septembre 2009

Rédigé par Flora

Publié dans #images

Repost 0
Commenter cet article

L'atelier d'Annik 22/09/2009 19:11


En plus de la finesse, de la lumière, du grain de peau, de l'amour du détail dont je t'ai déjà parlé pour d'autres sanguines, j'aime énormément ce qui émane de tes personnages. J'ai l'impression
qu'une lumière intérieure les irradie, il y a cette tranquillité aussi… Je suis toujours impressionnée.


Flora 23/09/2009 00:17


Merci, Annik, particulièrement pour tes dernières phrases : c'est exactement ce que je voudrais transmettre mais je n'en suis qu'aux commencements... Ceci dit, "un bon curé apprend jusqu'à la fin
de ses jours"  -  comme l'affirme un proverbe hongrois.


Nadège 22/09/2009 13:41


Tout en finesse... Bravo!


Flora 22/09/2009 23:42


Merci, Nadège!


fbd 22/09/2009 10:56


"se demander" oups!


fbd 22/09/2009 10:56


Au fait, tu t'intéressais à la Biennale de Lyon: il semble qu'il y ait encore beaucoup d'œuvres conceptuelles (vidéos et installations avec longs textes explicatifs) qui lassent le public… A ce
demander si le public se déplacera lors des prochaines biennales, il est déjà déçu par les dernières en date… A suivre!


Flora 22/09/2009 23:47


On aime ou on n'aime pas : de toute façon, elle est symptomatique de notre époque un peu déboussolée, à l recherche de repères nouveaux. Tu ne t'étonnes pas si je dis que je n'aime pas tellement
l'art conceptuel, trop cérébral et qui manque de sensualité à mes yeux. On devrait inventer un nouvel humanisme...


fbd 22/09/2009 08:58

L'expression est très vive, émergeant de contours évoqués avec justesse

Flora 22/09/2009 10:13


Merci de ta visite, Françoise!