Le rideau * huile (1998)

Publié le 29 Avril 2009

Rédigé par Flora

Publié dans #images

Repost 0
Commenter cet article

L'atelier d'Annik 02/05/2009 14:18

J'aime beaucoup ce tableau et ses dominantes bleues. J'aime l'expression et le mouvement des yeux. Je suis fascinée par la quasi absence de bouche… J'aime la pose, le mouvement immobile du corps. Je ne sais pas pourquoi, je pense à Modigliani. Chez lui, ce sont les yeux qui sont quasi-absents; le même genre de pose détendue et les corps allongés.
Je me pose des questions sur la main: est-elle anecdotique? Ou apporte-t-elle du mystère? N'y en a-t-il pas suffisamment sans elle?
Mais elle renvoie aux mains du personnage, tordues, et cette torsion me plaît beaucoup par ce qu'elle évoque.

Flora 02/05/2009 20:23


Merci, Annik, de ta visite. Pour te répondre : à cette époque, je ne peignais que des femmes sans bouche, il n'y avait que le regard pour dire... et ce n'était sûrement pas un hasard!
J'ai hésité moi-même pour la main sur le rideau, je l'ai enlevée puis remise... outre qu'elle donne un mouvement au rideau, pour moi, c'était une intrusion dans l'intimité de la figure féminine,
comme si on l'avait poussée brutalement devant tout le monde, démunie... en tout cas, c'était mon envie mais le résultat n'est pas à la hauteur de l'envie, j'en suis sûre!


José+Le+Moigne 29/04/2009 19:47

Ily a quelque chose toujours quelque chose de mystérieux dans ta peinture qui me touche profondément. La main, bien sûr,le rideau, mais surtout le visage.
Bonne soirée
José

Flora 30/04/2009 09:41


Je préfèrerais effectivement transmettre un peu de ce mystère qui est l'homme, la vie plutôt qu'une simple quiétude sans relief...
Merci, José. Comment va ton Achylle?...