Portrait de Claude Seignolle

Publié le 12 Octobre 2008


Claude Seignolle, quatre-vingt-onze printemps, mais une jeunesse intacte à faire pâlir certains qui pourraient être ses arrières-petits-enfants, un extraordinaire talent de conteur,
le grand maître du fantastique français,
auteur de Marie la Louvede La Malvenue,  
de  Le Diable en sabotde La morsure de Satan,
de Le Conteur de Loup
et de beaucoup d'autres ouvrages.


Quant à moi, je retiens surtout l'homme au grand coeur, généreux, sensible et chaleureux
que je n'ai jamais rencontré personnellement,
mais avec qui j'ai échangé beaucoup de lettres
et de conversations téléphoniques,
une relation amicale toute virtuelle
qui a débuté avec un portrait que j'ai fait de lui
pour la revue Hauteurs.

C'est toujours lui qui appelle, l'idée ne me viendrait pas de le déranger.

Lorsqu'il a appris la gravité de la maladie de Gilbert et son issue proche,
et les mois qui ont suivi sa mort,
son attention discrète et chaleureuse se manifestait souvent avec une lettre d'encouragement et de compassion,
avec un coup de fil qui m'enveloppait dans sa chaleur amicale.
Nous ne nous sommes jamais vus.
J'ai fait de lui deux portraits dont celui-ci.

Rédigé par Flora

Publié dans #images

Repost 0
Commenter cet article

La Merlinette 14/10/2008 23:53

j'espère te voir pour la lecture des textes de Gilbert ce Vendredi ,seras-tu là?

La Merlinette 14/10/2008 14:15

sympa le portrait de ce fantastique personnage

Flora 14/10/2008 15:04


Merci de signaler ton passage, ma chère Magicienne, je te réponds de ma "retraite" de quelques jours à Meudon, à l'occasion de mon anniversaire et dans l'attente de la naissance de ma 2e
petite-fille! Je ne fais que des aller et retours...
Merci de ton commentaire sympa!