Attirances et psychanalyses

Publié le 19 Février 2016

Attirances et psychanalyses

J'ai déjà pensé que je serais une proie facile pour la psychanalyse... J'y arrive presque moi-même, admettant qu'il doit y rester quelques zones d'ombres à explorer. J'aimerais même que l'on en éclaire quelques unes pour comprendre d'où viennent les menus mystères. Mais ai-je vraiment envie de découvrir tous les arcanes du destin?... Il en faut, des coins de voiles à soulever...

On pourrait, par exemple, examiner pourquoi on se sent soudain très attiré par l'univers de tel ou tel écrivain ou peintre... Attirance qui disparaîtra pour laisser la place à un autre univers avec lequel on se sentira plus en adéquation. Cela doit refléter des changements mystérieux survenus en nous, plus ou moins à notre insu.

Je me souviens des étapes successives de mes attirances en peinture. Lycéenne, El Gréco me fascinait, avec ses figures étirées dans l'exaltation mystique (alors que moi-même, je me détachais de la foi), ses couleurs vives et contrastées. Sans doute, la tension dramatique qui s'en dégageait faisait résonner une corde sensible en moi. Suivait Modigliani avec ses portraits et ses nus sensuels et en même temps simplifiés jusqu'à l'essentiel. Je me dis que cela devait correspondre dans ma vie à une époque dominée par l'envie d'aller à l'essentiel en supprimant les détails inutiles. Par la suite, j'ai découvert Egon Schiele qui me subjuguait par son courage et sa ténacité d'explorer l'humain jusqu'à l'extrême, sans oublier son prodigieux talent de dessinateur. Un besoin de lucidité dans l'apprentissage de la vie... mais à l'âge adulte bien entamé. Il me laisse toujours éblouie.

Et maintenant? Je n'ai plus un seul "élu" pour admirer. J'en ai plusieurs, des univers disparates, parfois hétéroclites, sans être forcément "adoubés" par un renom universellement reconnu. Serais-je arrivée à me détacher de toute injonction pour assumer enfin mes désirs et mes contradictions?

Attirances et psychanalysesAttirances et psychanalysesAttirances et psychanalyses

Rédigé par Flora bis

Publié dans #images, #réflexions, #ressenti

Repost 0
Commenter cet article

fazou 21/02/2016 17:31

je n'ai jamais renié mes goûts d'adolescente en arts: musique, peinture, littérature, cinéma… une galaxie de petits mondes qui tournent chacun à son rythme, avec chacun son ambiance, sa vie particulière… les univers s'ajoutent sans se gêner les uns les autres

Flora bis 06/03/2016 17:32

Ma chère Françoise, vaste question, oui, mais ô combien passionnante! Être fidèle à soi même suppose en effet de se connaître un peu. Un ami m'a dit une fois: "Il faut savoir identifier ses désirs et les reconnaître". Pourquoi pas les vivre aussi, un peu, parfois?...

fazou 05/03/2016 16:28

grande question philosophique que tu poses là - et qui me dépasse complètement - "être fidèle à soi-même", vaste sujet, je ne crois même pas avoir atteint le "connais toi toi même" :D

Flora bis 22/02/2016 19:37

Je ne les renie pas pour autant non plus, je constate seulement les changements en moi...

fazou 22/02/2016 16:43

je ne sais pas comment ça se fait… il y a qu'adolescente je me sentais bien décalée! mes copines de classe étaient fans de Mike Brandt par ex, je ne disais rien mais bon… en écrivains Vian a été un grand moment, un déclic… je me rappelle d'une prof qui nous avait imposé la lecture de L'écume des jours. Le résumé m'avait donné une idée d'un grand n'importe quoi qui m'avait presque rebuté; mais quand j'ai lu, j'ai adoré, ça a vraiment été un grand moment! j'ai eu une période très Vian j'avoue, mais il me semble encore que ce n'est pas si mal… ;-)

Flora bis 22/02/2016 15:51

Je ne suis pas aussi fidèle que toi, on dirait... Parfois, je me suis même demandé: comment ai-je pu m'enticher à ce point de tel ou tel artiste ou écrivain?... Peut-être que tu es moins "changeante" que moi, tu restes fidèle d'abord à toi-même?...

Aude SUGAI 19/02/2016 21:46

C'est peut-être le cheminement d'un véritable artiste (et humain) que vous êtes à mon humble avis. Pourquoi demander à quelqu'un qui ne vous connaît pas autant que vous de vous dire qui vous êtes ? (sinon peut-être pour vous rassurer, mais vous risquez d'être déçue)

Flora bis 20/02/2016 12:25

Merci, Aude, pour votre amitié. Je n'ai pas l'intention d'entamer une psychanalyse - le dé est déjà jeté depuis longtemps, je crois... Ceci dit, parfois un regard extérieur peut nous éclairer sur nous-mêmes, nous faire comprendre quelques mystères...